Avertir le modérateur

02/01/2007

Let's dance ! (II)

medium_seule_small.JPG Le port de Mamallapuram, situé à 100 kilomètres au nord de Pondichéry, accueille chaque année un festival de danses traditionnelles d'Inde du Sud. Les meilleures troupes de la région évoluent sur scène avec, en toile de fond, les sculptures de l'Ascèse d'Arjuna.
medium_ascese_musique_small.JPG




Chef d'oeuvre de l'art indien du haut Moyen Âge, l'Ascèse d'Arjuna, également appelé Descence du Gange, domine le village de Mamallupuram avec ses 27 mètres de long et 9 mètres de haut. Il illustre un épisode du Mahâbhârata, une épopée de la mythologie hindoue racontée en plus de 120.000 strophes et 250.000 vers. Ce plus grand poème jamais composé raconte les épreuves subies par les cinq frères Pândava et les Kaurava - deux familles royales - pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange.
Samedi 30 décembre, c'était au tour de la célèbre troupe Sheela Unnikrishnan de se produire devant un public conquis.
medium_plusieurs_mains_small.JPG
Pendant plus d'une heure, les danseuses exécutent les pas du bharatanatyam, littéralement, la "danse de l'Inde". Le corps, le visage et les yeux expriment toute la palette des émotions humaines. A l'image des films tamouls, grimaces et autres clins d'oeil sont au rendez-vous.
medium_visage_small.2.JPG
medium_krish_small.JPG Krishna, interprété par cette petite fille, fait partie des différents tableaux. Dans l'histoire du Mahâbhârata, il est celui qui assiste les cinq frères Pândava en tant que conducteur de char.
Voir des extraits.

Commentaires

Ne pas confondre Medha Hari avec Mata Hari.

Écrit par : papa | 02/01/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu