Avertir le modérateur

06/02/2007

Inde 1 – Google Earth 0

Dans sa bataille contre Google Earth, l’Inde vient de marquer un point. Selon le Times of India, le moteur de recherche aurait en effet accepté de flouter certaines images satellites de l’Inde. Seule solution, semble-t-il, pour éviter une censure totale du site en Inde. Google Earth pourrait également déformer les plans de certaines infrastructures, en y ajoutant par exemple des bâtiments qui n’existent pas. Toutefois, côté américain, l’information n’a pas encore été confirmée.

medium_inde_google_earth.jpgDès le lancement du logiciel gratuit en 2005, l’Inde était montée au créneau. Le président Abdul Kalam avait à l’époque dénoncé le risque pour « la sûreté du territoire national ». Il avait alors mis en place un groupe d’experts, sous la houlette du ministère de la Science et de la Technologie, afin de dresser une liste des endroits jugés « sensibles ».

medium_base_small.4.jpgC’est cette liste qui a été transmise à Google. Elle comprend, entre autres, des installations militaires, nucléaires et spatiales ainsi que des bâtiments gouvernementaux.

 

 

« Ces plans sont une mine d’or pour les groupes terroristes », a expliqué l’un des responsables du ministère au quotidien. Des sites nucléaires censés être « hautement secrets » étaient ainsi disponibles en haute résolution.

 

L’Inde n’est pas le premier pays à formuler une telle demande. Les Pays-Bas et l’Italie ont également exigé la censure de certaines images satellites. La Maison-Blanche avait quant à elle peu apprécié de voir ses moindres recoins dévoilés sur la toile.

 

De nombreux pays pourraient suivre l’exemple indien. Mi-janvier, les services secrets britanniques ont ainsi révélé que des terroristes irakiens avaient utilisé Google Earth pour mener des attaques contre les troupes britanniques en poste à Bassorah.

Commentaires

Je passe ici un peu par hasard, alors je laisse un petit mot d'encouragement à la rédactrice de ce blog que je trouve bien fait et interessant.
En plus, l'ambiance laisse un peu réveur ceux qui comme moi aiment voyager ...
Alors bonne continuation et bon courage !

Écrit par : Guillaume | 06/02/2007

En fait beaucoup de pays en ont fait la demande, c'est à dire le retrait de certaines photographies comme l'Australie par exemple. Mais bizarrement certains pays ne l'ont pas fait, en tout cas pas officiellement. En fait c'est lié à quelques raisons : la première c'est que les pays comme la France, les USA ou autre, sont en permanence scanné par les satellites, notamment russe pour ne citer qu'eux..... ce n'est donc pas une nouveauté pour ces pays, ce qui n'est pas le cas de l'Inde et des autres pays moins 'attirant' militairement. Il en résulte que la France notamment à déja bien camouflé les secteurs sensible,meme si certains mériteraient plus d'attention ( centrale nucléaire notamment ). Un exemple frappant : lors des passages des satellites russe au dessus de la france sur des zones précisent, notamment les bases aériennes avec les ex mirage IV, l'armée de l'air organisait une sorte de mascarade, de fausse mission et autre pour leurrer l'enemi...car le passage d'un satellite rappelons est tres facile à connaître à la seconde prêt. Ensuite les pays les plus critiques sont souvent ceux qui sont dans une zone à forte pertubation ( Inde - Pakistant ). voili !

Écrit par : Montjoye | 06/02/2007

Merci pour ces précisions !

Écrit par : L'Indépendante | 07/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu