Avertir le modérateur

14/02/2007

Un léger sentiment de différence

Une matinée qui commence comme beaucoup d’autres : vingt minutes de mobylette dans la cacophonie peu supportable de l’East Coast Road. Direction : Auroville et la Deepanam School où je donne des cours de français.

Auroville, c’est cette cité utopique et spirituelle fondée dans les années 60 par le philosophe Sri Aurobindo et sa compagne, la Française Mirra Alfassa, appelée Mère. 1880 personnes originaires de 39 pays différents s’y côtoient. Un monde à part dans le sud-est indien.

Après cinq minutes de route dans la poussière rouge d’Auroville, j’aperçois plusieurs deux-roues arrêtés en contrebas. Un peu plus loin, deux imposants 4 x 4 barrent la route. Entourés d’une vingtaine de villageois, plutôt en colère.

 

medium_manif_auroville_small.JPG

S'engage alors un dialogue de sourds.
-    « Que se passe-t-il ? »
-    « Rentrez chez vous. Ici, vous n’êtes plus dans l’Etat. »
-    « Je ne comprends pas. Je suis professeur. Je dois aller travailler. »
-    « Tout ça, c’est de votre faute à vous, les Aurovilliens. »

Pas le temps de lui expliquer que je ne suis pas Aurovillienne, il est déjà reparti. De toute façon, il ne semblait pas vraiment disposé à discuter. Les esprits s’échauffent. Un Aurovillien, qui ne comprend pas bien ce qu’il se passe, tente le passage en force, sourire aux lèvres. Son vélo se retrouve à terre.

Certains villageois s’énervent : ils souhaitent aller travailler et ne comprennent pas l’entêtement des leurs. L’un d’entre eux, moyennant 100 roupies - 1,70 euros – négocie son passage. Ça fonctionne. Tous les combats s’achètent. Face à la détermination des manifestants, beaucoup font demi-tour. À regret, je les imite : les « piqueteros » locaux ne semblent pas vraiment avoir apprécié que je prenne des photos.

Près de 40 ans après la création de la cité, le fossé qui sépare les Aurovilliens des villageois perdure. Auroville se voulait pourtant « cité universelle où des hommes et des femmes de toutes origines pourraient vivre librement en citoyens du monde, croître spirituellement et réaliser l’unité humaine, au-delà de toute nationalité, idéologie ou croyance ». 

 

medium_collage_small.jpg

 
L’économie des villages a certes été modifiée en profondeur par la présence d’Auroville. De nombreux de Tamouls ont ainsi trouvé du travail dans les entreprises de la cité. D’autres sont devenus employés de maison. Ils y sont souvent mieux payés qu’à l’extérieur.

Mais la différence de niveau de vie est flagrante. Elle nourrit envie et ressentiment. Bien sûr, les Aurovilliens sont conscients du problème. Avec l’AVAG (Auroville village action group), ils mettent en place des projets de développement dans les villages.

Mais cela ne suffit pas. Améliorer les relations avec les villageois sera l’un des défis principaux de la cité dans les années à venir. Sans quoi Auroville ne sera que ce qu’en font déjà ses détracteurs, à savoir une sorte de Club Med spirituel pour Occidentaux avides de vie luxueuse dans un décor exotique.

Commentaires

Cette histoire me fait etrangement penser au moyen âge en France, à l'époque pré revolutionnaire. On vous arrêtais parfois pour rien, pour faire payer un droit de passage, vous racquetter ou diverses raisons plus ou moins obscures. En tout cas cela prouve que l'ideologisme et l'utopisme sont souvent des fausses bonnes raisons et qu'il y a toujours des gens sur le carreau. Surtout avec ce type d'idée : « cité universelle où des hommes et des femmes de toutes origines pourraient vivre librement en citoyens du monde, croître spirituellement et réaliser l’unité humaine, au-delà de toute nationalité, idéologie ou croyance » On se croirait dans une utopie bolchevique, ou tout le monde il est beau , il est gentil ( sauf les autres ). Le genre d'idée qui ne fonctionne nulle part.

Sinon le nom de la ville est sympas , Auroville ...quoique un peu simpliste. Mais il est compréhensible que le village soit dégouté dêtre aussi pauvre en comparaison de la ville utopique, surtout si il est situé en 'banlieue' proche.


Etre professeur en France ou ailleurs deviens un métier risqué, surtout si vous prenez des photographies ...le debut de la gloire :) ! en definitive vous avez fait quoi de votre journée apres cette greve forcé ?

Écrit par : Montjoye | 14/02/2007

@Montjoye: les barrages, chez nous c'est un piquet de grève non?

@Marianne: Il serait intéressant de creuser les raisons de cette discorde avec les habitants d'Auroville. Pourquoi les villageois proches ne sont-ils pas en mesure de répliquer l'exemple économique d'Auroville? Rivalités politiques, subventions... (l'initiative avait été un temps assisté par l'ONU notamment)?

Et puis, Auroville avait aussi été l'objet d'une discorde importance sur sa propre gouvernance; et l'Etat Indien était devenu partie prenante. C'est une expérience originale et intéressante qui démontre que de bonnes intentions ne sont pas suffisantes.

Écrit par : Nicolas | 14/02/2007

Très dépaysant ce blog, j'adore.
Félicitations.

Écrit par : Nico56 | 15/02/2007

Hola Marianne,
Blog intéressant et sujet qui "tombe à pic".

Je m'intéresse pas mal à Auroville, l'idée me séduit beaucoup même si je sais que ce n'est pas "le paradis sur terre".
Je me suis renseigné pas mal sur le sujet (via le net et l'antenne de L'AIF en Alsace)

Bref, mais le projet semble "patiner" depuis le temps qu'il existe, et la question que je me pose est simple : Y a t il un avenir pour Auroville ?

Peux tu me donner ton avis ?

Écrit par : Rama | 02/05/2007

HORS OR OVILLE !


Dans ce compte rendu ,il est question d'une Altercation , Il m'eu paru plus interessant d'en connaitre les Raisons:Rendre compte c'est aussi faire Comprendre ......... Merci . Mais on aimerait parfois que les choses soient développées ......Salutations
Distinguées





............................................................

Écrit par : SERRA | 09/03/2008

la difference peut parfois etre incomprise

Écrit par : score | 13/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu