Avertir le modérateur

06/04/2007

La Cour suprême marche sur des oeufs

Les tribunaux islamiques vont-ils disparaître en Inde ? Possible. Jeudi, la Cour suprême a remis en question l’existence de ce système judiciaire parallèle, en acceptant une plainte déposée par un collectif d’avocats.

Vishwa Lochan Madan, à la tête de ce collectif, estime que l’existence des tribunaux islamiques représente une menace pour l’unité du système judiciaire indien. Il dénonce notamment l’existence de fatwas. Ces dernières années, le sujet est souvent revenu devant la Cour suprême. Mais c’est la première fois que les sages décident d’examiner plus en détail la plainte.

 medium_musulmans_en_colère_small.jpg

 

La décision de la Cour suprême a provoqué la colère du All-India Muslim Personal Law Board, une organisation musulmane dont le but est de protéger l’application du droit musulman. De nombreux tribunaux islamiques sont présents dans différentes Etats, a rappelé l’organisation, insistant sur le fait que chacun avait droit à l’application de son statut personnel.

Si la Constitution prévoit l’unité du système judiciaire, dans les faits, chaque religion est régie selon ses propres règles. Ainsi, le droit civil est différent selon qu’on soit chrétien, hindou, musulman, sikh ou bouddhiste.

Les musulmans indiens sont ainsi régis par la loi islamique (charia) depuis 1937 et l’entrée en vigueur du Muslim Personal Law Application Act. La charia (« le chemin pour respecter la Loi de dieu » en arabe), est un ensemble de règles de conduite applicables aux musulmans.

La loi islamique prévoit ainsi le fouet pour les rapports sexuels hors mariage et la consommation d'alcool. Le banditisme et le vol à main armée sont punis par l'amputation simultanée de la main droite et du pied gauche. Si le vol est accompagné de meurtre, il est sanctionné par la décapitation. La peine de mort est prévue en cas d'abandon de la religion musulmane par un musulman. Elle est aussi prévue en cas de rébellion ou d'insurrection.

 

medium_prirères_small.jpg

 

Le sujet est très sensible : l'Islam, avec environ 150 millions de fidèles (13,7% de la population Indienne), fait de l'Inde, le troisième pays musulman au monde après l'Indonésie et le Pakistan.

Commentaires

Bravo au collectif, d'autant plus que c'est une info intéressante. Ces tribunaux religieux en Inde font penser aux différentes tentatives ou théories multuculturalistes en Occident.

Écrit par : youri | 06/04/2007

"...La loi islamique prévoit ainsi le fouet pour les rapports sexuels hors mariage..." et moi qui voulait faire une pélerinage à GOA!

Écrit par : PPDA | 06/04/2007

[Coran 47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru,
frappez-en les cous (décapitation). Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-
les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon,
jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait,
Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns
par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra
jamais vaines leurs actions.

Écrit par : mef | 07/04/2007

La première photo est une vraie photo de journaliste. Bravo ! Son choix aussi.

Écrit par : Al-Kanz | 07/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu