Avertir le modérateur

18/04/2007

Le commissariat où il fait bon être arrêté

medium_carte_small.2.jpgL’Inde est souvent là où on ne l’attend pas. Dernier exemple en date : le commissariat de Shipra Path à Jaipur, capitale du Rajasthan, vient d’être élu «meilleur commissariat au monde». Pas moins.

Le trophée vient d'être décerné par Altus Global Alliance, une association rassemblant six ONG et plusieurs centres de recherche, dont le but est d’améliorer la sécurité et la justice à travers les continents.

En décembre 2006, 2.000 personnes ont visité les commissariats de 23 pays. Celui de Shipra Path figurait dans le Top 5 des enquêteurs. Les cinq jurés ont finalement décidé de lui accorder le titre de « best global police station ».

 

medium_commissariat_small.jpg
(Le commissariat de Shipra Path)

 

L’avocat américain Richard Aborn, président de la Citizens’ Crime Commission de New York, était en charge d’inspecter le commissariat de Jaipur. Il a longuement étudié le traitement du public, la transparence, la responsabilité, les préférences communautaires, les conditions de détention et même, la condition physique des agents de police. Sa conclusion ne souffre d’aucune ambiguïté : « Je n’ai jamais vu un tel commissariat ailleurs dans le monde. Il mérite le titre. »

Le Hindu évoque quelques-uns des points positifs de ce commissariat pas comme les autres. Les 54 policiers menés d’une main de maître par le commissaire Sunil Kumar Punia sont « très spéciaux », note le quotidien : ils ne boivent pas de thé (!), ne mangent pas de chewing-gum, ne fument pas et ne consomment pas d’alcool. Vu l’insistance du Hindu, cela doit être plutôt rare au pays de Gandhi. Tous se parlent avec déférence. On s’adresse à l’autre en rajoutant le suffixe « Ji », marque de respect absolu.

Aspect plus fondamental : la corruption. « Aux pots de vin, il disent un grand non », écrit le Hindu. Et de le prouver chaque jour : depuis qu’ils ont reçu ce titre, des dizaines de personnes viennent leur rendre visite, les bras chargés de fleurs et de douceurs. Gentiment mais fermement, les policiers refusent les cadeaux. Même ceux qui ne sont qu’une marque d’affection. L’intégrité poussée jusqu’à l’extrême.

Interrogé, le commissaire a simplement expliqué qu’il souhaitait changer l’image de la police. « Généralement, les gens pensent que la police est l’un des pires aspects de la société. Nous avons essayé de changer cette image. La récompense n’était pas notre but. Nous avons qu’un seul rêve : changer l’image de la police », a-t-il insisté lors de la remise du trophée.

Un titre qui ne passe pas inaperçu dans un pays qui figure habituellement dans les pages corruption des journaux. Selon Transparency International, l’Inde est seulement 70ème, sur 163, au classement des pays les moins corrompus. Entre le Ghana et le Mexique. Et derrière la Chine, la Tunisie et la Turquie !

08:40 Publié dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

bonjour,
là je ne suis pas loin de jaipur! quelle et la source de cet info?
shailendra

Écrit par : shail | 19/04/2007

@Shail.
Source : The Hindu, daté du samedi 14 avril.
http://www.hindu.com/2007/04/14/stories/2007041401001400.htm

Écrit par : L'Indépendante | 19/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu