Avertir le modérateur

20/12/2006

Maternity hospital

Maternité de Pondichéry, 12h30. Les portes viennent d'ouvrir. Femmes, hommes et enfants se ruent vers l'entrée, afin de rejoindre celles qui ont passé la nuit dans leur chambre d'hôpital.
medium_maternite_small.JPG
Dans le couloir qui mène à la salle d'échographie, une affiche attire le regard : "Déterminer le sexe du foetus lors d'un diagnostic prénatal est un crime puni par la loi pour ceux qui le font, ceux qui le font faire et ceux qui l'encouragent." En Inde, l'échographie ne sert pas tant à déceler les éventuelles pathologies du bébé qu'à découvrir son sexe. Et pour les familles indiennes, au déshonneur d'avoir une fille, s'ajoute souvent un autre problème : la dot. Nécessaire au mariage des filles, elle représente un fardeau financier que les familles préfèrent éviter. Chaque année, environ 500.000 foetus féminins sont ainsi éliminés. Sur les vingt dernières années, le foeticide féminin aurait entraîné un déficit de dix millions de femmes en Inde. "Pourquoi es-tu venue au monde ma fille, quand un garçon je voulais ? Va donc à la mer remplir ton seau : puisses-tu y tomber et t'y noyer", dit l'une des chansons populaires indiennes. A méditer...
Sur le sujet, lire Le premier siècle après Béatrice, d'Amin Maalouf. L'écrivain imagine un futur ravagé par la découverte d'une substance favorisant la naissance des garçons au détriment de celle des filles.

08/12/2006

Reporter girl

Prenez une journaliste fraîchement debarquée en Inde, ajoutez-y une pincée de villages éparpillés le long de la côte du Tamil Nadu et autant de noms imprononçables (Tiruvengadu, Thennamiattinam, Mathambattinam), une touche de 4x4 roulant à toute vitesse, sans rétroviseur, pendant 7 heures, une bonne cuillerée de traduction franco-anglo-tamoule, une louche de tsunami et un soupçon de populations Dalit - intouchables - oubliées par le gouvernement...
medium_fille_tsunami_small.JPG
...vous obtenez un beau reportage. Dont les meilleurs moments seront bientôt couchés sur papier glacé. Enfin...I hope !

01/12/2006

Welcome Bill !

Bill Clinton est à Pondi. Il aurait pu me prévenir, le bougre, j’aurais au moins sorti mon plus beau sari. Par cette visite, l’ancien président américain achève la mission onusienne qui lui a été confiée il y a deux ans : envoyé spécial pour la reconstruction des pays ravagés par le Tsunami. En Inde, plus de 11.000 personnes sont mortes le 26 décembre 2004. Au programme de Bill Clinton et de la clique médiatique qui l'accompagne : la visite des installations construites pour les pêcheurs de Cuddalore. Le voyage de l'ancien président se poursuit demain à Phuket, en Thaïlande.
Autre actualité de la journée en Inde : les violents affrontements entre policiers et dalits (les Indiens issus des basses castes, littéralement "les opprimés") dans l'Etat du Maharashtra. Au moins quatre personnes ont été tuées. A l'origine de la colère des manifestants : la profanation de la statue d'Ambedkar, à Kanpur, dans le nord du pays. Issu de la caste des intouchables, le docteur Ambedkar fut à l'origine d'un vaste mouvement de désobéissance civile pour faire valoir leurs droits.

Retrouvez toutes mes photos en cliquant à droite sur l'écran FlickR.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu